Ergonomie: facteurs humains et ingénierie des systèmes d’information

Master_ergo

Ce master spécialisé en ergonomie (Télécharger la plaquette d’informations) vise à faire acquérir une compétence de haut niveau relative à l’étude des facteurs humains (i.e. la compréhension fondamentale des interactions entre les humains et les autres composantes – humaines ou techniques – d’un système) dans les situations de travail et dans les situations « grand public ».
Il fournit ainsi aux étudiants une formation associant les différentes approches ergonomiques qui sont indispensables pour appréhender la diversité des facteurs intervenant dans ces situations : ergonomie cognitive, ergonomie organisationnelle et ergonomie physique. Infographie Ergonomie

  • Ergonomie cognitive
    Une compréhension approfondie des processus cognitifs est cruciale dans les situations à risques et dans toute situation de communication Homme-Machine afin de faciliter ou d’améliorer l’activité des opérateurs. C’est notamment le cas dans les contextes suivants:
    – dans les secteurs d’activité où le développement des systèmes « à risques » (ex. : centrales nucléaires, conduite automobile, pilotage d’avions) a accru les exigences de fiabilité humaine ;
    – ceux où les environnements de travail et les systèmes informatiques risquent d’être difficilement utilisables par les opérateurs et, souvent, à l’origine d’incidents ou d’accidents graves ;
    – dans tous les secteurs où l’utilisation de technologies de l’information et de la communication (Internet, systèmes de télétravail…) a modifié profondément la nature des tâches et les modalités d’interaction Homme-Machine, tant pour les professionnels que pour les utilisateurs « grand public ».
  • Ergonomie organisationnelle
    Dans un contexte de travail, le fonctionnement cognitif des opérateurs est soumis aux contraintes de l’organisation du travail. Ainsi, l’analyse des systèmes socio-techniques et la prise en compte des conditions de travail sont indispensables pour parvenir à des situations de travail adaptées à l’opérateur et au contexte dans lequel il évolue.
  • Ergonomie physique
    L’environnement et les ambiances de travail sont également des déterminants des situations de travail et ils ont des effets considérables sur la santé et la performance des opérateurs. Aussi, il est important de concevoir ou d’améliorer les environnements de travail afin qu’ils soient adaptés aux caractéristiques physiques, physiologiques, anthropométriques et cognitives des opérateurs.

Cette formation est accessible pour l’entrée en M1 aux étudiants titulaires d’une Licence de Psychologie, ou d’un diplôme (minimum bac +3) dans une discipline concourant à l’exercice de la profession d’ergonome (ex. : ergonomie, sciences cognitives, neurosciences, informatique, médecine, MIASS) et dont la candidature en M1 a été retenue à l’issue d’une sélection sur dossier et d’un entretien.

Pour une présentation complète du site n’hésitez pas à visiter le site du master : Ergonomie et à télécharger la plaquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *